Sylvain Armand : “Tout commence à devenir positif aux Girondins avec Alain, Jean-Louis, Ghislain, Hatem… On voit un club qui commence à reprendre un petit peu des couleurs”

Sylvain Armand, actuellement consultant Telefoot, a donné son avis sur Jean-Louis Gasset, l’actuel entraineur des Girondins de Bordeaux. Est-il l’homme de la situation ? L’ancien défenseur a un avis sur la question.

“C’est quelqu’une que j’aime beaucoup, que ce soit en tant qu’homme ou en tant qu’entraîneur. Il a une aura et je pense qu’ils font un vieux bon duo avec Ghislain Printant, qui sont à peu près de la même classe. Ils ont le même caractère. C’est quelqu’un qui aime ses joueurs, qui est dur et qui fait avancer ses joueurs. Il me fait penser à Christophe, quand il a quelque chose en tête, il ne va pas en démordre et il va savoir mettre la pression à ses joueurs et aux jeunes. Il va savoir faire avancer son équipe et lui parle dans les moments où il faut calmer les choses. C’est quelqu’un qui est peut-être un vieux de la vieille mais qui pour moi est important. Je l’ai toujours aimé en adjoint avec les gens avec qui il était, mais surtout quand je l’ai vu passer à Saint-Etienne, c’est quelqu’un qui m’a beaucoup marqué. Si tous les joueurs de Saint-Etienne l’ont aimé quand il est parti, c’est parce qu’il a une aura sur ses joueurs qu’il aime et les joueurs savent le reconnaître aussi. Tout commence à devenir positif aux Girondins avec Alain, Jean-Louis, Ghislain, avec l’arrivée d’Hatem… On voit un club qui commence à reprendre un petit peu des couleurs. Mais quand vous avez pris du retard en quelques années, pour reprendre le retard, il faut malgré tout un petit peu de temps pour restabiliser, restructurer certaines choses. Mais aujourd’hui, on l’a vu contre Rennes, il y a une équipe qui a été bien menée par Jean-Louis. On a vu une équipe que je n’avais pas vue depuis longtemps comme ça, avec du cœur. Tout n’a pas été parfait, mais ça fait plaisir à voir clairement de retrouver une équipe bordelaise. Maintenant, je ne suis pas entraîneur, et je pense que Jean-Louis va certainement leur dire, mais c’est sur la longue durée que l’on va voir si les choses rentrent dans l’ordre”.

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever