Guillaume Drechsler : “On sent qu’il y a quand même une certaine ossature, que le public commence à adhérer petit à petit. Il ne faut pas totalement être défaitistes”

Guillaume Drechsler, journaliste France Info, sur France Bleu Gironde, s’est exprimé sur cette rencontre du jour entre les Girondins de Bordeaux et le Paris Saint-Germain.

« Bordeaux, porté par son public, peut puiser cette force. On est aussi dans une période où il y a les blessés, la trêve internationale, les matches de Coupe d’Europe, et Bordeaux arrive quand même à prendre petit à petit le rythme. C’est un mini-rythme parce qu’en termes comptable, ce n’est pas forcément ça. Mais on sent qu’il y a quand même une certaine ossature, que le public commence à adhérer petit à petit. L’ambiance en fin de match contre Reims était complètement dingue avec ce retournement de situation. Tout ça fait que, dans le contexte dans lequel on est… Oui c’est le PSG, mais Bordeaux a quand même des armes pour ne serait-ce qu’accrocher Paris. Il ne faut pas totalement être défaitistes pour ce match contre le Paris Saint-Germain ».

Retranscription Girondins4Ever